La Kinésiologie, comment la définir ?

Les mots ont des racines qui leur donnent du sens et les nourrissent

Kines, le plus souvent traduit par le mouvement, ou le corps, peut aussi signifier l’âme ou l’espritLogos, désigne la science, mais également le verbe, le langage

La Kinésiologie peut alors se définir comme un Dialogue avec le Corps et avec l’Esprit, mais aussi comme l’Art de remettre en mouvement.

le contact

Au début était le choc

Lorsque nous subissons un choc important, émotionnel ou physique, notre corps réagit. Il garde dans ses tissus une trace, une empreinte de ce traumatisme. Cette trace sera d’autant plus profonde que le choc sera soudain et important. Elle pourra aussi s’amplifier dans le temps lorsque le traumatisme subit est répétitif.

Un tel choc va engendrer un blocage de l’énergie dans le corps. Celle-ci va circuler moins librement, produisant des stagnations d’énergie bien connues de l’Énergétique Traditionnelle Chinoise. Une telle situation va se traduire par des symptômes soit émotionnels, soit physiques, soit les deux à la fois.

Suite à des chocs légers et isolés, les blocages d’énergie sont le plus souvent dénoués par les capacités naturelles du corps à s’autoréguler.

Par contre, lorsqu’il s’agit de chocs plus importants ou répétés, les blocages vont se maintenir. Ceci nécessite une grande quantité d’énergie qui n’est donc pas disponible pour d’autres utilisations.

L’objectif : dénouer les blocages

Le test musculaire utilisé en Kinésiologie, permettant un dialogue avec le corps et avec l’inconscient, va aider à déceler ces stagnations d’énergie. Dans une second temps, il va permettre de trouver le protocole d’équilibration le plus adapté à la séance en cours. Le corps va alors activer ses propres ressources pour dénouer le blocage et permettre à l’énergie de circuler à nouveau plus librement.

En savoir plus sur le test musculaire

 

Les blocages d’énergie ont le plus souvent pour cause première un événement qui a eu lieu dans le passé récent ou plus lointain. Il est très important de travailler au niveau de cette cause afin de dénouer le plus complètement possible la stagnation qui y est liée.

Lorsque la cause d’un blocage d’énergie n’est pas prise en compte, il y a un risque de déplacement. Cela signifie que dans un premier temps les symptômes disparaissent, mais que dans un second temps, plusieurs mois voire plusieurs années plus tard, ils peuvent réapparaître sous une forme différente.

Rechercher la cause première d’un blocage d’énergie afin de le dénouer, est l’une des caractéristiques de l’Adaptogénèse. Les équilibrations ainsi réalisées sont plus globales, plus efficaces et plus durables.

En savoir plus sur l’Adaptogénèse

 

Conséquence : plus d’énergie disponible

Tant qu’ils ne sont pas dénoués, les blocages vont se maintenir et ainsi consommer une grande quantité d’énergie. Lorsqu’ils seront dissous, cette énergie sera alors disponible pour d’autres fonctions de notre corps : structurelle, physiologique, psycho-émotionnelle …

Retrouver nos capacités de choix

Nous nous sentons souvent « coincés » dans des situations qui ne sont pas en phase avec nos aspirations profondes, avec nos désirs. Alors pourquoi ne pas changer ? Parce que cela nécessite beaucoup d’énergie. Il faut également que nos capacités de choix, de prise de décision, de mise en mouvement, soient pleinement opérationnelles. Or ces capacités sont souvent altérées en cas de stagnations d’énergie. Lorsque celles-ci sont libérées, nos ressources internes sont à nouveau mobilisables et le changement est possible.

 

En aidant à dénouer les blocages d’énergie, physiques ou émotionnels, la Kinésiologie nous permet de devenir acteur de notre vie, grâce à une circulation plus fluide de notre énergie interne et en nous redonnant accès à nos capacités de choix et de changement.

 

Le bonheur c’est lorsque nos pensées, nos paroles et nos actes sont en harmonie.
Gandhi